10 conseils pour améliorer l’autonomie de votre vélo électrique

Vous êtes préoccupé par l’autonomie de votre vélo électrique ? Vous aimeriez connaître quelques astuces pour rouler plus longtemps avec votre vélo électrique lorsque vous avez une course supplémentaire à faire mais que votre batterie est en fin de charge ?

L’autonomie des vélos électriques est une préoccupation commune des cyclistes électriques et j’aimerais vous donner quelques conseils qui vous aideront à tirer le meilleur parti de votre trajet en vélo électrique. Certains de ces conseils sont évidents, mais j’ai ajouté d’autres conseils qui pourraient vous aider à augmenter de quelques kilomètres votre autonomie.

Conseils sur l’autonomie des vélos électriques

1. Éliminons le plus évident

Assurez-vous que votre batterie est complètement chargée. Si je mentionne cela, c’est parce qu’il est parfois facile d’oublier de recharger sa batterie après une dure journée de travail. Créez une routine afin de brancher immédiatement votre batterie lorsque vous rentrez chez vous. Un petit bene-bête sur le frigo ou sur le miroir de votre salle de bain en dernier recours, pour être sûr de ne pas oublier de recharger votre batterie.

2. Pédalez plus fort !

C’est peut-être aussi évident, mais il faut le mentionner. Par exemple, vous devrez peut-être faire quelques courses supplémentaires et vous rendre compte qu’il ne vous reste plus beaucoup de jus (charge dans votre batterie). Vous pourriez réduire le réglage de l’assistance (ou utiliser moins d’accélérateur) et pédaler davantage pour compenser une batterie faible. Je suis rentré bien souvent pédalant avec mon e-vélo de cette façon sans avoir complètement vidé la batterie.

Un autre conseil important est de pédaler plus fort au bon moment. On consomme beaucoup d’énergie quand on accélère à partir d’un arrêt. Si vous pédalez fort pour sortir votre vélo de la ligne, cela vous aidera à économiser l’énergie de votre batterie. De plus, les côtes demandent beaucoup d’énergie, donc pédaler un peu plus fort sur les côtes vous aidera à améliorer votre autonomie.

3. Allez-y doucement et profitez d’une balade lente

La résistance au vent peut vraiment vous épuiser, ainsi que l’énergie de votre batterie. Si vous avez besoin d’augmenter votre autonomie, roulez un peu plus lentement pour réduire la résistance au vent. Oh oui, et rouler plus lentement est généralement plus sûr !

4. Envisagez un deuxième chargeur

Si vous avez un long trajet à faire pour vous rendre au travail et faire des courses, vous aurez peut-être besoin d’une autonomie supérieure à celle que peut vous offrir votre batterie. Vous pourriez avoir un chargeur au travail afin de pouvoir vous recharger pendant la journée. Et si votre patron s’inquiète de la facture d’électricité, vous pouvez lui dire qu’il lui en coûtera quelques centimes pour recharger la batterie de votre vélo électriques !

5. Acheter une deuxième batterie ?

Si vous avez un trajet très long à faire, il peut être intéressant d’acheter une deuxième batterie pour compléter votre vélo. Certains fabricants de vélos électriques offrent la possibilité d’ajouter une deuxième batterie pour doubler votre autonomie. Renseignez-vous auprès de votre magasin local ou du fabricant de vélos électriques pour plus d’informations.

6. Maintenez la pression de vos pneus à un niveau élevé

Cela fera une grande différence dans la quantité d’énergie (électrique et humaine) nécessaire pour vous déplacer, vous et votre vélo électrique. Une faible pression des pneus peut donner à votre vélo électrique une impression de lenteur. Pour les vélos électriques de ville classiques, je recommande une pression de pneu de 3 à 4 bars. Mais ne gonflez pas trop vos pneus, car cela peut entraîner une conduite très dure ! Voici 3 pompes à pédale que je vous recommande.

7. Remplacez votre vieille batterie

Si vous avez votre vélo électrique et votre batterie depuis un certain temps, la quantité d’énergie que votre batterie peut contenir aura très probablement diminué. Je vous recommande de remplacer votre batterie dès que la diminution de l’autonomie devient gênante. Votre magasin de vélos électriques local peut vous aider à ce sujet ou vous pouvez contacter le fabricant de votre e-vélo.

8. Utilisez le dispositif de freinage par récupération

Certains systèmes de vélos électriques sont dotés d’un dispositif de freinage par récupération (Bionx par exemple) qui transforme le moteur en générateur afin d’agir comme un frein et de remettre un peu de charge dans votre batterie. En général, ce dispositif est activé par un capteur situé sur l’un des leviers de frein (généralement le levier de frein arrière). Veuillez noter qu’il existe un débat dans le monde de la bicyclette électrique sur la quantité d’énergie réellement récupérée par le freinage régénératif.

9. Prenez soin de votre batterie !

Si vous le pouvez, stockez votre batterie à température ambiante. Les batteries n’aiment pas les températures vraiment froides ou chaudes. En général, il est bon de recharger souvent votre batterie pour qu’elle reste bien chargée. Si vous ne faites pas beaucoup de vélo électrique en hiver, rangez votre batterie complètement chargée et rechargez-la tous les deux mois. Essayez de ne pas la laisser branchée pendant plus de 24 heures.

10. Huilez votre chaîne

Cela améliorera votre efficacité de pédalage et si vous avez un moteur qui fonctionne avec un moteur au pédalier (Panasonic ou Bosch par exemple), cela améliorera également l’efficacité de votre moteur. Après avoir huilé votre chaîne, laissez-la reposer pendant quelques minutes avant d’essuyer l’excédent d’huile avec un chiffon.

J’espère que ces conseils vous aideront à améliorer l’autonomie de votre vélo électrique. Le mieux est de les mettre en pratique dès aujourd’hui et d’en faire une habitude.

Vous avez des questions sur ces conseils ? Avez-vous des conseils sur l’autonomie des vélos électriques que vous aimeriez partager avec la communauté de eCycleur ? Veuillez les laisser dans la section « Commentaires » ci-dessous.

Merci !

N’oubliez pas de rejoindre la communauté de eCycleur pour des mises à jour sur le monde du vélo électrique, ainsi que des conseils sur la conduite et l’entretien des vélos électriques !

Experts contributeurs

nicolas spécialiste du vélo électrique

Nicolas

Depuis toujours, le vélo occupe une place importante dans la vie de Nicolas, responsable des ventes au rayon vélos d’une grande enseigne. Enfant, il a fait de la course de BMX et passe la plupart de son temps à faire du vélo en plein air, le VAE l’a conquis comme tant d’autres.

paul expert vae

Paul

En Nouvelle-Zélande où il a vécu toute son enfance, Paul fut un cycliste de compétition. Il a plus de 20 ans d’expérience dans la vente de vélos. Il a fait du VTT en Autriche, des courses de graviers au Timor oriental, du vélo dans les Alpes et a arpenté les rues de Seattle à vélo.

Nous serions ravis de lire votre commentaire

Laisser un commentaire

Réinitialiser le mot de passe
Comparer articles
  • Total (0)
Comparer